lundi 30 octobre 2017

La malédiction de la zone de confort : l'ode à la comédie romantique de Marianne Levy

Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses elle a enfin décroché son premier grand rôle dans la série télé de l'année. Elle peut compter sur le soutien d'une joyeuse bande et d'un fiancé imaginaire avec qui elle assure vivre, enfin, une relation équilibrée. Son unique manque ? Un précieux recueil de poésie médiévale dont elle a besoin pour calmer son émotivité pathologique.

Ben n'a (presque) rien pour être heureux. En panne d'émotions, le scénariste et auteur de polars n'arrive plus à écrire une ligne. Il se noie dans un quotidien sinistre qu'il dissimule mal à ses deux seuls amis. Son unique réconfort ? Les mails hystériques d'une dingue qui lui réclame un bouquin comme une naufragée, une bouée au milieu du Pacifique.

Ils étaient faits pour ne PAS se rencontrer.
Probabilité qu'ils vivent un jour heureux ensemble : nulle.
Probabilité qu'une probabilité soit fausse : non négligeable.
Et si la vie déjouait les algorithmes ?

Date de sortie : 11 octobre 2017
Editeur : Pygmalion
Prix: 19.90 euros
Pages: 377 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Marianne Levy et les Editions Pygmalion pour m'avoir permis de lire ce roman en SP.

Mon avis: Si vous êtes à la recherche d'une romance où la comédie romantique est au centre de l'intrigue tout en étant pleine d'auto dérision sur les codes de la romance dans le but de rendre hommage à ce genre tellement décrié, alors ne cherchez plus. Marianne Levy nous offre un roman hilarant et attendrissant sur deux héros dont nous allons adorer suivre les péripéties. C'est frais, c'est fun et ça vous fera passer un excellent moment de lecture. 

Rose Simon est donc une jeune actrice de 31 ans qui va obtenir le rôle de sa vie en intégrant le casting de la trépidante série TV "JT" , une série qu'on annonce comme une série française à l'américaine. J'ai adoré le grain de folie de ce personnage qui va nous faire vivre des moments plus que hilarants. Dans un premier temps, on la découvre d'une maladresse incroyable et soyez assurée que si boulette il y a à faire, elle répondra évidemment bien présente. Il suffit de repenser à la scène d'ouverture qui nous plonge dans le vif du sujet et dans l'atmosphère du livre. On parle de sujets sérieux avec une auto dérision désopilante et on en redemande. Les pages se tournent, les chapitres s'enchaînent et on se marre tout le temps avec Rose car on se demande dans quelle bizarrerie elle va nous emmener, ce qu'elle va dire comme bêtises et quelles boulettes , elle va commettre. Si quand on la rencontre en vraie, elle perd un peu ses moyens face au fameux Ben, je peux vous dire que leur rencontre est des plus orginales. 

Oubliez Tinder, Meetic et autres sites de rencontres , un simple recueil de poésie médiévale va donner lieu à des échanges de mails musclés et comiques. Rose a une passion sans fin pour Guillaume IX d'Aquitaine et cette obsession est tellement forte qu'il se transformera en Visiteur de son quotidien pour voir où en est sa Gente Dame. Imaginez donc à quelle point elle est horrifiée quand elle se rend compte qu'un petit rigolo a kidnappé son recueil "Le néant et la joie" . J'ai tout simplement adoré les échanges entre ce criminel et cette folle furieuse et on n'a qu'une seule hâte qu'une rencontre ait lieu en direct car cela est très prometteur. Elle est fan de comédies romantiques et elle leur rend bien hommage. J'ai aussi beaucoup apprécié les amis de Rose et notamment sa meilleure Amie Isa qui va ouvrir une sorte de succursale dans le bar d'Yvonne. Isa est un peu la madame Irma de l'amour, celle qui va conseiller ce cher Honoré, qui saura être à l'écoute des personnages qui vont croiser son chemin accoudés au bar d'Yvonne. C'est une amie qui partage la folie de Rose mais qu'on va adorer suivre tout au long de ce roman. 

Ben Duval est un scénariste, écrivain, auteur de polars qui a un énorme problème : il n'écrit plus , il n'a plus l'inspiration et rien n'y fait, il a un terrible blocage. Ben n'est pas un héros masculin comme les autres et à l'instar de Rose, on adore dès la première rencontre sa différence, sa maladresse, ses erreurs. Si avec une plume, il n'a aucun mal à faire passer ses idées, ses ressentis ou ses émotions, quand il s'agira de les dévoiler à voix haute, cela sera une toute autre histoire. Il est clairement passionné par son métier et voue un culte au cinéma qu'il considère de bonne qualité et de ce fait, il voit les comédies romantiques chères au coeur de Rose comme de piètre qualité car pour lui , dans la romance , on trouve

" [...] une compilation de niaiseries qui se terminent toujours pareil. La fille ou la gars se voient, ils se veulent, ils ne se veulent plus, ils se veulent encore, ils se ridiculisent puis ils s'embrassent. The end. Pour être très précis, ils se voient, ils se veulent, ils ne se veulent plus, ils se veulent encore, ils se ridiculisentvpuis ilsdansent un peu puis ils se ridiculisent, puis ils s'embrassent . The end."

Comme vous le constatez donc , Ben a une vision très précise des choses et il a des oeillères à ce sujet . Rose pourrait elle lui ouvrir les yeux sur un monde ou plutôt sur un concept qu'il ne comprend pas? Si Rose est entouré d'Isa, Ben a deux amis , Max et Vlad Shol. Ce dernier est un producteur de renom qui ne peut s'empêcher de débiter des fucking dans ses phrases. Le hasard ou la destinée fera en sorte que Vlad soit le producteur de JT et il demandera à Ben de réécrire les scénarii des 12 épisodes pour éviter les catastrophes perpétrées par le réalisateur loufoque Paul Marignan. Avec ce roman, nous entrons de plein pied dans le monde du cinéma et nous cotoyons des stars nombrilistes telles que Ugo Belin ou Lucie Adam. Ces deux là sont clairement les élèments perturbateurs de l'intrigue et donneront du fil à retordre à nos chers héros. Mais je ne vous en dis pas plus.

Bref, La Malédiction de la zone de confort est un vrai régal et Marianne Levy nous propose un réel hommage à la comédie romantique . Ben et Rose sont deux personnages attachants et déroutants qui ne vivront pas les émois comme des héros de romance "classiques" . C'est truffé de jeux de mots, de réfèrences culturelles, d'amour, d'humour et c'est donc à déguster sans modération. 

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...