mercredi 31 mai 2017

Mon avis sur Clash - Passion Coupable de Jay Crownover

Le désir n’obéit à aucune loi

Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

Date de sortie : 31 mai 2017
Editeur : Collection &H
Prix: 15.90 euros
Pages : 396 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Romy et Mélanie des Editions Collection &H pour m'avoir permis de lire en SP ce second tome de la saga Clash

Mon avis : La barre avait été mis très très haut avec le 1er tome et mon coup de coeur absolu pour Zeb ( Vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI) et j'avais donc peur de ne pas autant accrocher à l'histoire d'Avett et Quaid. La jeune femme est un personnage que nous connaissons depuis la saga Marked Men et nous avions donc une idée bien pré conçue de la demoiselle de 22 ans. Quant à Quaid, nous l'avions découvert dans le tome consacré à Asa mais nous l'avions vu en compagnie de Sayer dans le précédent tome et je dois dire que je ne m'étais pas fait une super image de lui non plus. Mais le talent de Jay Crownover réside dans sa capacité à nous faire apprécier des personnages qu'on avait mal et trop vite jugés. Leur histoire ne fut pas un coup de coeur pour ma part mais j'ai tout de même passé un excellent moment de lecture en leur compagnie. 

Qui n'a pas eu ensuite de donné des claques ou de secouer Avett depuis de nombreux tomes? Sincèrement , je ne comprenais pas comment une gamine qui avait tout pour elle pouvait avoir un tel comportement aussi ingrat. Elle est la fille de Brite Walker et de Darcy. Ces derniers ont divorcé mais sont tout de même parvenus à entretenir de bonnes relations. Brite est un personnage qu'on adore car c'est lui qui va redonner à Rome un but dans la vie, c'est aussi lui qui autorisera Asa à bosser dans son bar. Brite c'est la gentillesse même et dès qu'il peut venir en aide à ses amis , il n'hésite pas un seul instant. Sous ses airs de biker, c'est un véritable "maman" ours qui a élevé seul sa fille et qui l'aime plus que tout au monde. Quand on comprend cela , on ne peut que s'interroger sur les raisons qui poussent la jeune femme à faire conneries sur conneries. La dernière en date est quand même la pire de toutes et c'est celle qui la forcera à devenir mature et à prendre ses responsabilités. Si vous vous souvenez des précédents tomes , vous savez pourquoi elle aura besoin des services d'un avocat de l'envergure de Quaid. Cette fois ci , elle n'a plus droit à l"erreur. Comme je vous le disais donc , j'ai vite jugé Avett et j'ai tiré des conclusions sans jamais chercher à savoir les origines de cette attitude auto destructrice. 

Et c'est en creusant un peu et en l'écoutant s'ouvrir à Quaid que j'ai eu une autre image d'Avett. Elle traîne un sentiment de culpabilité depuis son enfance et cela l'a donc conduite à se comporter comme une gamine en demande d'attention. Les mauvais coups qu'elle a préparés sont des appels à l'aide. Elle a caché à ses proches le mal qui la ronge et elle devra donc toucher le fond pour tenter de remonter à la surface. Elle va cette fois ci affronter les conséquences de ses actes et de sa relation avec Jared Dalton , qui n'est un pauvre minable qui a voulu s'attaquer à plus fort que lui. Au lieu d'assumer en homme, il va mettre en danger Avett et son entourage. Le danger sera donc bel et bien présent et elle ne reculera devant rien pour préserver ceux qu'elle aime. Avett a une très mauvaise image d'elle même et c'est donc la cause de sa souffrance. On a l'impression qu'elle a un profond besoin d'expier ses fautes . J'ai bien aimé sa relation avec Quaid car elle lui permet de lâcher prise avec un filet de sûreté. Ces deux êtres pourront ils trouver une sorte de paix à deux? Leur relation aura t-elle un avenir? Pourra t-elle se faire pardonner de sa famille? 

Quaid Jackson est l'image même de la réussite : il travaille pour le prestigieux cabinet d'avocats McNair & Duval, il est très bon dans son métier, il accumule une richesse très importante et tout lui réussit. De ce fait, je n'avais pas apprécié ses piètres tentatives de séduction auprès de Sayer. Il ne la méritait pas à mes yeux. Quand il ouvre la bouche, il dégage une certaine arrogante comme s'il savait tout sur tout ou que lui monde lui appartenait. Au départ, on a donc dû mal à accrocher avec ce personnage masculin. J'ai adoré beaucoup des héros masculins créés par Jay Crownover mais la séduction de Quaid ne m'a pas immédiatement sauté aux yeux. Mais si on gratte ce sublime vernis, on découvre un personnage qui pourra trouver un certain écho en nous. En effet , la vie de Quaid se résume aux apparences et c'est Avett qui va lui ouvrir les yeux. Il a enfoui en lui deux facettes et entre l'homme public et l'homme qu'il veut devenir, il a dû mal à trouver un juste milieu. Son métier est clairement toute sa vie et il n'a pas de places dans son coeur alors que son home sweet home ne dégage aucune chaleur. Le luxe est tellement important pour lui qu'il en a oublié les vraies valeurs. 

Mais pourquoi est il devenu comme ça? On va le découvrir et cela nous apporte donc un tout nouveau regard. Il a ce côté protecteur qu'on apprécie chez les héros de Jay Crownover et dès lors qu'il ouvre son coeur à Avett, nous découvrons celui qu'il a été et ce qu'il cherche à prouver. Il nous suffit de le voir dans ses montagnes pour le voir sous un nouveau jour. Ai je été choquée ou troublée par la différence d'âge entre Quaid et Avett ? Pas le moins du monde . Même si on a dû mal à croire que ces deux mondes peuvent entrer en collision pour se créer leur propre bonheur , on sent qu'ils ont plus de point commun qu'il n'y paraît. Tous deux endossent un rôle qu'ils n'ont pas vraiment choisi et sont donc coincés dans leur image. Ce qui lui manque est clairement une famille ( réelle ou de coeur) et surtout un groupe d'amis et sincères comme le sont nos chers Marked Men. On retrouve d'ailleurs dans ce tome Asa et c'est vraiment sympa de le revoir. Quaid parviendra t-il à éloigner définitivement Avett des ennuis? Pourra t-il devenir l'homme qu'il veut vraiment être ou restera t-il bloqué dans son rôle social? 

Bref, j'ai de nouveau passé un très bon moment avec ce nouveau tome écrit par Jay Crownover. Comme le dit Avett : "Quand j'étais petite , mon père me disait que les bêtises faisaient de belles histoires à raconter"et ce nouveau tome de Clash nous offre une belle histoire où on croit aux deuxièmes chances, avec des personnages qui devront dépasser leur culpabilité et leur souffrance s'ils veulent espérer être enfin heureux.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...