dimanche 19 mars 2017

Mon avis sur l'excellent GraffCoeur de Fanny André

Léna a vingt-trois ans. Sa seule passion est le graff, et elle a déjà réalisé des fresques murales remarquées sous le pseudo de FéeBriLe. Mais entre soirées alcoolisées et histoires d’un soir, Léna ne supporte plus la vie qu’elle mène. Sur un coup de tête, alors qu’elle vient de mettre fin à ses études aux Beaux-Arts, elle part à la recherche de Caden. Celui avec lequel elle a vécu une relation passionnée et qu’elle ne réussit pas à oublier. Celui qui, parti à Londres quatre ans plus tôt, ne lui a jamais expliqué les raisons de son départ précipité et ne lui a pas donné de nouvelles depuis. Sur place, Léna est accueillie par Anna, une amie de longue date, et Ellen, la jumelle de Caden. Quand elle renoue avec ce dernier, il n’a plus rien en commun avec le garçon de ses souvenirs. Le rebelle qui la fascinait s’est métamorphosé en homme d’affaires froid et distant, fiancé à une jeune femme aux manières parfaites, et qui semble vivre dans une réalité tout autre. Mais Léna ne s’avoue pas vaincue et va tout tenter pour le reconquérir…


Date de sortie : 1er mars 2017
Editeur : Red Velvet - Marabout
Prix : 15.90 euros
Pages : 288 pages

Note :  image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Jennifer des Editions Marabout pour m'avoir permis de lire ce nouveau titre de Fanny André en SP.

Mon avis : J'ai quasiment lu tous les titres de Fanny André et c'est donc avec un grand plaisir que j'ai découvert Graff'Coeur. Ce que j'apprécie avec Fanny c'est qu'elle nous emmène à chaque fois dans un domaine artistique différent. Après avoir découvert le monde de la célébrité,et de la danse avec sa saga Premier rôle , nous voici plongés dans un autre domaine artistique , celui du graff. Pour un néophyte comme moi, j'ai particulièrement apprécié le fait d'avoir les termes techniques sans jamais être submergée par les informations techniques.

Lena est donc une jeune femme de 23 ans qui vient d'échouer à l'examen des Beaux Arts. Cette claque lui donne le courage nécessaire de tout abandonner afin de reconquérir Caden son premier amour qu'elle n'a jamais pu oublier. Elle part donc pour Londres pour mener à bien son projet. Là bas , elle retrouve ses amies Anna et Ellen. Cette dernière est la jumelle de Caden. J'ai apprécié tout au long du roman la force de caractère de Lena. Elle a souffert de ce départ précipité 4 ans plus tôt sans aucune explication. Pourtant malgré la douleur, elle ne va pas se laisser abattre quand elle retrouve Caden qui s'est métamorphosé physiquement et psychologiquement. Comment peut elle le reconquérir ? Doit elle s'avouer vaincue? Doit elle le confronter? Faut il l'ignorer pour susciter de nouveau son intérêt?

Par le biais de flashbacks judicieux, nous découvrons le passé commun de Caden , Lena et Ellen. On tente donc de comprendre ce qui a pu pousser un jeune homme rebelle à devenir un homme d'affaires implacable et froid. Lena va donc se construire une toute nouvelle vie à Londres où Caden n'est jamais très loin. Lena est une artiste dans l'âme et j'ai aimé découvrir ses graff. J'arrivais presque à les visualiser . Je me demande donc si Fanny s'est inspirée de graff déjà existants ou si ils sont le fruit de son esprit fertile. En tout cas, j'ai adoré les descriptions faites de ces oeuvres et de cet art .

L'art est aussi présent avec le personnage de Caden. Ce dernier a toujours apprécié la poésie et il y faisait beaucoup référence lorsqu'il vivait en France. On veut donc savoir ce qui a conduit à cette métamorphose si soudaine et si stupéfiante. Caden a un sacré poids sur les épaules et on se demande si trop de gens ne se reposent pas sur lui pour un oui et pour un non. On découvre donc au fur et à mesure les raisons de ce changement mais aussi les causes de ce déménagement soudain. Malgré un train de vie des plus agréables , on voit que le contexte familiale n'est pas des plus joyeux. Que dire du père de Caden? Mr Hayden est un monstre de cruauté et l'étendue de son cynisme et de son dénigrement est sans fin. Il manque incroyablement d'humanité et on a envie qu'il se casse la figure ou que ses plans tombent à l'eau. Quant à Marie, sa maman, il l'a en quelque sorte perdue. Je ne vous dirais pas pourquoi afin de ne pas vous spoiler mais son amour envers cette dernière est très touchant et émouvant. Caden c'est le protecteur qui met les besoins des autres avant les siens. Va t-il redevenir celui qu'il était au contact de Lena? Saura t-il mettre de côté les impératifs familiaux?

Aux côtés de ces deux artistes torturés, nous avons une pléiade de personnes secondaires très attachants et essentiels au déroulement de l'intrigue. La plus importante est sans aucun doute Ellen. La jumelle de Caden est une jeune femme fragile au caractère délicat. On a parfois envie de la secouer pour qu'elle prenne les choses en main mais elle lutte contre ses propres démons. Le poids familial est bien trop important pour ses frêles épaules. Pourtant , elle sera d'un soutien sans failles pour Lena et leur amitié est très essentielle. Anna quant à elle était en première année aux Beaux Arts avec Lena à Paris. On sent également l'amitié qui lie les deux jeunes femmes. J'ai aimé leur scène et les moments qu'ils passent tous ensemble ne fait que renforcer leur lien.  La musique tient donc une nouvelle fois une place importante si ce n'est essentielle dans cette nouvelle romance.

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture avec Graff'Coeur. On s'attache rapidement aux personnages et on a envie de savoir ce que le destin et l'avenir leur réservent. Une fois de plus , Fanny André réussit à nous emmener dans son monde artistique et c'est un vrai régal.

Pour commander cette romance , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...